PassionFred

Retour au listing





Cette page regroupe toutes les dates importantes de l'histoire de Ferrari que j'ai notées au fil de mes recherches. Incomplète, elle reste constamment en évolution et sera mise à jour à chaque nouvel article. N'hésitez pas à me contacter si vous y trouvez des erreurs ou si vous connaissez une date importante à y ajouter, merci.








1898 (18 février): Naissance de Enzo Anselmo Ferrari

1923 Les parents de Francesco Baracca, un pilote d'avion italien mort lors de la guerre 14/18 et ami de Enzo, offre lors d'une course, l'écusson représentant un cheval cabré, porté par leur fils sur ses avions. En 1947, il sera utilisé comme sigle de la marque.

1929 Création de la Scuderie Ferrari par Enzo Ferrari afin de faire courir des Alfa Roméo (arret de 38 à 47)

1932 (19 janvier) Naissance de Alfredo Ferrari, surnommé Dino, premier fils d'Enzo Ferrari

1938 La Scuderia Ferrari est absorbée par Alfa Corse, le département compétition d’Alfa. En désaccord avec la direction, Enzo Ferrari quitte le constructeur pour ouvrir un atelier de fabrication à Modène : Auto Avio Construzioni. Une clause l’empêche toutefois de concurrencer son ancien employeur sur les circuits avec ses propres voitures pour une durée de 4 ans.

1940 Premières voitures d’Enzo Ferrari: 2 Auto Avio 815 (8 cylindre, 15 Litres) sont construites à partir d'éléments FIAT.

1947 (12 mars) Création de Ferrari Automobili et présentation du premier modèle de la marque : la 125S. 2 exemplaires seront construits, d'un poids de 750 Kg, elles ont un moteur V12 d'une cylindrée d'un litre et demi développant 118ch et pouvant atteindre les 155 km/h.

1947 (25 mai) Première victoire d’une Ferrari en compétition: la 125S N°56 pilotée par Franco Cortese remporte le Grand Prix de Rome.

1949 (25/26 juin) Première participation et première victoire d’une Ferrari aux 24 Heures du Mans avec la 166 MM de Lord Selsdon et Luigi Chinetti pour le compte le L’écurie Lord Selsdon

1949 Première Ferrari de tourisme: 166 Inter

1950 (21 mai) à Monaco, premier Grand-Prix (2ème manche de la première saison de F1) de Ferrari avec trois 125 F1 dont les pilotes, Luigi Villoresi, Alberto Ascari et Raymond Sommer.

1951 (14 juillet à Silverstone) Première victoire de Ferrari en F1 avec José Froilán González sur une 375 F1.

1952 Premier Championnat du Monde de Formule 1 avec Alberto Ascari sur une 500F2.

1952 Début de la collaboration avec PininFarina et la sortie de la 212 Inter.

1952 Présentation de la 250 S, première Ferrari de la lignée des 250 mue par le célèbre V12 Colombo de 3 litres de cylindrée.

1953 (13/14 juin) Première participation officielle de la Scuderia Ferrari aux 24 Heures du Mans avec trois 340 MM ,une en 5ème place (avec Count Paolo Marzotto & Giannino Marzotto à son volant) et deux abandons: la N°12 en 27ème position (avec Alberto Ascari & Luigi Villoresi) et la N°14 en 56ème position (avec Guiseppe Farina & Mike Hawthorn).

1954 (12/13 juin) 2ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 375 plus N°4 de José Froilán González & Maurice Trintignant inscrite par la Scudéria Ferrari.

1954 Au salon de l'automobile à Bruxelles, le garage Francorchamps vend sa toute première Ferrari et devient ainsi le premier importateur européen de la marque au cheval cabré.

1956 (30 juin) Mort de Dino Ferrari à l’age de 24ans de la Myopathie de Duchenne. Terriblement affecté par la mort de son fils, Enzo ne quittera plus son refuge de Maranello. C’est de là qu’il dirigera son entreprise jusqu’à la fin de sa vie.

1958 Première course, lors des 12 heures de Sebring en mars, d'une Ferrari engagée par le North American Racing Team (N.A.R.T.) fraîchement fondé par Luigi Chinetti l'importateur de la marque en Amérique, avec des 250 GT.

1958 (21/22 juin) 3ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 250 TR58 N°14 de Olivier Gendebien & Phil Hill inscrite par la Scudéria Ferrari.

1960 (25/26 juin) 4ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 250 TR56/60 N°11 de Paul Frère & Olivier Gendebien inscrite par la Scudéria Ferrari.

1961 (10/11 juin) 5ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 250 TRI/61 N°10 de Olivier Gendebien & Phil Hill inscrite par la Scudéria Ferrari.

1962 présentation au Salon Automobile de Paris de la 250 GT Lusso, dernier modèle de la lignée 250 entamée en 1952 avec la 250 S et qui aura vu environ une douzaine de styles de carrosseries différentes englobant Berlinette de course, coupés et cabriolets civilisés.

1962 (23/24 juin) 6ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 330 TRI/LM N°6 de Olivier Gendebien & Phil Hill inscrite par la Scudéria Ferrari.

1963 (15/16 juin) 7ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 250P N°21 de Lorenzo Bandini & Ludivico Scarfiotti inscrite par la Scudéria Ferrari.

1964 (20/21 juin) 8ème victoire d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 275P N°20 de Jean Guichet & Nino Vaccarella inscrite par la Scudéria Ferrari.

1964 (Decembre) Création de la marque Dino, destinée à commercialiser les « petites Ferrari » à moteur V6 & V8

1965 (19/20 juin) 9ème et dernière victoire à ce jour d’une Ferrari aux 24 heures du Mans. La 250LM N°21 châssis 5893 de Masten Gregory & Jochen Rindt inscrite par le North American Racing Team (N.A.R.T.).

1966 La 275 GTB/C est la toute dernière Ferrari de compétition à utiliser des jantes Borrani à rayons. La 275 GBT/4 sera la première Ferrari à recevoir un moteur à quatre arbres à came en tête et la dernière à utiliser le moteur Columbo né sur la 125S en 1947.

1967 Présentation à Turin de la Dino 206 GT première "Ferrari" à moteur central arrière.

1968 Les 275 GTB/C (version compétition client de la 275 GTB) seront les dernières Ferrari de compétition à être équipées de jantes à rayons, car ce type de jantes commençait à ne plus pouvoir passer toute la puissance des moteurs sans se briser. Ce sera aussi les dernières GT de courses développées par Ferrari, les suivantes, basées sur des voitures de série, seront préparées par des officines comme Michelotto.

1969 Fiat devient actionnaire à 50% de Ferrari.

1969 La Ferrari 365 GTB/4 "Daytona" devient la première Ferrari équipée en série avec des pneus Michelin, marquant le début d'une longue collaboration avec le manufacturier auvergnat.

1970 Utilisation pour la première fois sur les modèles de série, de jantes alu (à cinq branches inspirées des Ferrari F1) montées sur la 365 GTB/4 "Daytona" remplaçant les "éternelles" jantes à rayon.

1972 Ferrari développe son premier moteur 12 cylindres à plat en série, directement dérivé des moteurs F1 de la fin des années 60, qu'il insère dans la 365 GT4 BB, BB pour Berlinette à moteur Boxer.

1973 Présentation au Salon Automobile de Paris de la Dino 308 GT4 mue par le premier V8 "Ferrari".

1973 Ferrari complète ses infrastructures avec la mise en place du circuit de Fiorano.

1974 Arrêt par Ferrari des courses d'endurance pour se concentrer exclusivement sur la Formule 1.

1975 Présentation au salon de Paris, de la première berlinette V8 née Ferrari, la 308 GTB. Légèrement revu, ce moteur officie déjà depuis 1973 sur la Dino 308 GT4.

1976 Arrêt de la marque Dino.

1978 Jusqu’à présent équipée de pneus Goodyear, la Scuderia Ferrari signe un contrat avec le manufacturier français Michelin. Carlos Reutemann, au GP du Brézil, apporte au manufacturier français sa toute première victoire en F1.

1978 A la mort de son épouse Laura, Enzo Ferrari reconnaît Piero Lardi-Ferrari comme étant son fils naturel.

1981 Arrêt de la production de la 512BB, dernière Ferrari à carburateur de l'histoire, remplacée par la 512 BBi à injection.

1982 Présentation au salon de Turin de ce qui sera la première Ferrari Turbo, la 208 GTB Turbo, développée spécialement pour le marché italien.

1984 La GTO (288) devient la première Ferrari de série à passer la barre des 300 km/h, 305 exactement. Elle sera aussi considérée comme la première de la lignée "Super-car" Ferrari.

1987 La F40 est la première Ferrari à avoir une structure en fibre de carbone.

1987 Construction par Michelotto d’une réplique de 125S à la demande expresse de Ferrari. Ce sera la seule réplique officielle construite à ce jour. Elle est exposée au musée de la marque à Maranello.

1988 (14 août) Mort de Enzo Ferrari des suites d’une infection pulmonaire, à l'âge de 90 ans. Son bras droit, Luca DeMontezemolo assure l'intérim à la présidence de Ferrari.

1989 Remplaçante de la 328, la 348 est la première Ferrari de l'ère "après-Enzo"

1991 Luca Di Montezemolo est nommé officielement à la prédidence de Ferrari. Il a en charge de redresser les résultats commerciaux de la firme.

1992 Retour au positionnement avant des moteurs sur la 456 GT qui sera la première voiture 4 places à dépasser les 300 Km/h, 309 exactement.

1993 Création des Challenge Ferrari, course mono modèle, où seules sont acceptées les F355 Challenge.

1995 Présentation de la 355 Spider, première Ferrari recevant une capote électrique.

1995 Sur la F50, le groupe propulseur de la F1 641 et son ensemble moteur/boite sont directement boulonnés à la coque, une révolution chez Ferrari et une première mondiale sur une voiture de serie.

1996 La F310, engagée dans le championnat du monde de Formule 1 1996, devient la première monoplace de Maranello propulsée par un V10.

1999 La 360 Modena est la première Ferrari à être intégralement réalisée en aluminium, carrosserie, chassis et triangles de suspensions.

2002 Avec la Enzo, Ferrari entre de plein pied dans l'ère électronique en développant pour la première fois son fameux "manettino", un commutateur situé sur le volant, permettant de modifier le comportement de la voiture à volonté.

2004 La 612 Scaglietti devient la première Ferrari à disposer d'un anti-patinage et d'un anti-dérapage de série.

2005 En juin, Ferrari lance une façon inédite d'améliorer la recherche et le développement de ses modèles: le programme XX. Pour la première fois, des clients de la marque vont participer à des tests intensifs afin d'améliorer la voiture et ainsi faire progresser la marque entière.

2008 Présentée au Salon de l'automobile de Paris, La California est la première Coupé-Cabriolet de Ferrari. Ce sera aussi la première fois que le moteur est placé en position longitudinale avant.

2009 La puissance de 570 chevaux pour 4,5L de cylindrée permet à la 458 Italia d'atteindre 127 chevaux par litre de cylindrée (et même 135 ch/L sur la 458 Speciale) battant ainsi le record du monde, détenu jusqu'alors par la Honda S2000.

2011 C'est au Salon de Genève qu'est présentée la FF, première Ferrari à disposer d'une carrosserie de type « break de chasse » mais également, première Ferrari de série à être dotée d'une transmission intégrale.

2012 Ferrari innove sur le plan aérodynamique, se servant du capot moteur de la F12 Berlinetta comme générateur de déportance en déviant le flux d'air vers les flancs.

2013 Présentation le 5 mars au salon de Genève de la LaFerrari, première voiture hybride (thermique/électrique) de la firme. Développant 963ch, elle devient la plus puissante des Ferrari jamais construite. C'est aussi la première fois que la forme définitive de sa carrosserie est guidée exclusivement pour la performance et non la beauté, la seule exception à cette règle a était faite au niveau des feux qui devaient intégrer l'identité visuelle de la marque.

2014 (10 septembre) Luca di Montezemolo, en désaccord sur l'avenir de Ferrari, quitte la présidence de Ferrari. Il est remplacé le 13 octobre 2014 par Sergio Marchionne.

2015 En octobre Ferrari entre en bourse, à 52 dollars l'action.

Retour au listing